Des bactéries pour faire des briques

Valoriser les déserts et diminuer les émissions de CO2

Le chercheur américain Ginger Krieg Dosier a mis au point une bactérie non patogène capable de créer des briques de construction à partir de sable, en précipitant les calcites.
Ce procédé a pour avantage de valoriser les déserts et de diminuer les émissions de CO2 de 800 millions de tonnes par an, en évitant la phase de cuisson.